Bonjour les triathlètes,

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis Pierre-Antoine ou Monopatte, c’est vous qui voyez…
J’ai rejoint le club il y a deux ans maintenant, au détour d’un verre lors d’un match de foot pendant l’Euro… oui au VATRI on sait parler aux Hommes. Je me suis vite rendu compte qu’au VATRI on s’entraine sérieusement mais sans se prendre au sérieux et en plus avec une ambiance plus que conviviale, il fallait être fou pour ne pas s’inscrire au club.

Cette année, mon objectif principal sont les championnats de France au mois de septembre, mais j’avais à cœur surtout de continuer à progresser dans les trois disciplines. J’espérais aussi secrètement connaitre à nouveau les compétitions internationales et mouiller la tri-fonction tricolore.

Un an après ma première manche de coupe du monde à Besançon, je prends la route pour la même épreuve cette année sans dossard, en espérant jouer un coup de poker au briefing et en récupérer un. La bonne nouvelle ne tarde pas à tomber et me voilà engagé avec les cinq français de ma catégorie, un championnat de France avant l’heure. Il règne toujours une ambiance très particulière sur ces courses surtout quand elles sont à la maison. Tout commence plutôt mal, lors de mon arrivée dans le parc, je me rends compte que je n’ai pas d’emplacement pour mon vélo, et je débute la course sans réel échauffement.
Je fais néanmoins une natation correcte et sors de l’eau 6eme mais lors de ma pré-transition, je me fais doubler par deux concurrents. La partie vélo est bonne également, c’est un parcours très atypique avec deux belles bosses, qui me correspond très bien. Je pose finalement le vélo en 7eme position et j’attaque la course à pied avec les deux binômes mal-voyant français. Je franchis la ligne juste devant mon ami Antoine Perel et son guide Olivier Lyoen qu’on ne présente plus ici dans la région. C’est une course très satisfaisante pour moi, car j’améliore mon temps de deux minutes par rapport à l’an dernier sur le même parcours.

La suite de la préparation continue cet été, une manche de coupe du monde à Lausanne le 18 Aout pour se mettre en jambes avant les France de Gravelines début septembre.

Nous aurons de quoi échanger lors du traditionnelle pot de l’amitié du début de saison, et si vous me cherchez, n’oubliez pas j’ai qu’un pied.

A très vite

Amitiés,

Monopatte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *